Pâques...

chemin de résurrection

chemin de Vie

avec St François d'Assise

 
       
 

Nous voilà au terme de ce parcours, "vivre le carême avec St François... et Ste Claire"

Les textes proposés sur les différents dépouillements qu'ils ont effectués tout au long de leur vie, n'étaient qu'un petit florilège & aperçu. Il y aurait (et aura ;-) ) beaucoup encore à vous partager.

 
aller aux textes de la semaine
comme Jésus François apparait aussi à ses frères ! ;-) ici au chapitre s'étant tenu à Arles, pendant un prêche de st Antoine de Padoue
 

Le choix de la pauvreté radicale qu'ont fait François et Claire d'Assise, était tout sauf des "morts à eux-mêmes".ce n'était pas des contraintes subies.
C'était au contraire des choix volontaires, pour y faire jaillir la Vie.
Des choix en préférence à d'autres richesses, en refus de se laisser encombrer par d'illusoires possessions.
Volonté de rester tendus vers les biens véritables.

" La pauvreté de François est toute éclairée par l'attente et la joie de la plénitude promise.
"Telle est la grandeur de la Très Haute Pauvreté qui vous a établis héritiers et rois du Royaume des Cieux... Elle est la part qui mène à la terre des vivants. (Regle de Vie des frères mineurs 2Reg 6.4-5)
La pauvreté de François est la marche alerte du pèlerin qui se presse vers sa patrie. Elle est annonce et promesse de vie."
(frère Ignace-Etienne Motte, ofm, in Evangile aujourd'hui 79)

Si on regarde attentivement les écrits de François, il n'y a que deux allusions à la Résurrection du Christ. Celle-ci ne fait pas chez lui l'objet de grands développements.
Peu importe à François de savoir comment le Christ est sorti du Royaume des morts pour présider à celui des vivants ; la seule chose qui compte, c'est que le Christ aujourd'hui vive. Et non seulement d'une vie céleste, mais aussi d'une vie terrestre.
C'est toute la vie de François qu'il faut savoir interpréter à cette lumière, car tout ce qu'il entreprend à partir de l'évangile entendu au cours d'une messe, ne peut se faire en l'honneur d'un mort mais seulement pour l'amour d'un vivant.

 
       
 
Nous vous invitons à une deuxième étape en ce temps pascal:
celle de la Fraternité,

 
   
à l'unisson de la Liturgie qui nous propose une lecture suivie des Actes des Apôtres, récits des débuts des communautés chrétiennes.
 
  Cette fraternité qui -au passage- est un lieu de dépouillement par excellence ! ;-)

François, pour suivre le Christ, avait renoncé à ses projets de chevalerie & de grandeur, à la séduction des gentes dames & l'amour courtois.
Il a quitté sa famille, ses amis, a été moqué et rejetté.
Il a vécu la solitude et recherché les lieux solitaires...
Mais voici que des hommes se mettent à sa recherche, ils viennent le rejoindre dans sa retraite et trouvent un coeur large ouvert pour les accueillir.
François verra d'ailleurs dans ces frères un don du Seigneur (cf Testament 14).

Ensemble ils vont constituer une communauté familiale
une "fraternité",
où chacun est lié aux autres dans un partage sans limite.

C'est ce chemin de Vie à la suite du Christ, que nous vous proposons de suivre à l'école de François et ses frères... sans oublier Claire et ses soeurs !

 
       

La fraternité franciscaine en chemin :

première étape
Unis par l'habit et la vie

du côté de chez Claire

deuxième étape
Envoi en mission
du côté de chez Claire

troisième étape
une cabane, un âne, des frères...
du côté de chez Claire

quatrième étape
Quand François apprend à ses frères à prier...

du côté de chez Claire

cinquième étape
Dans le doute et la tentation : la fraternité comme soutien
du côté de chez Claire

sixième étape
Une fraternité ouverte à la Création...
du côté de chez Claire

septième étape
Une fraternité ouverte à la Création... suite
du côté de chez Claire