PRIÈRE DEVANT LE CRUCIFIX
Selon la tradition, elle aurait été prononcée par le saint au pied du crucifix de Saint-Damien, à l'aube de sa conversion. Comme beaucoup d'autres prières ou cantiques de François, elle commence par l'invocation au "Très-Haut". La demande des trois vertus théologales est traditionnelle dans toute la piété médiévale, dès l'époque carolingienne. Cette prière est surtout remarquable comme témoignage de la disposition d'une âme prête à toutes les générosités.
Dieu très haut et glorieux,
viens éclairer les ténèbres de mon cœur ;
donne-moi une foi droite, une espérance solide et une parfaite charité ;
donne-moi de sentir et de connaître, afin que je puisse l'accomplir,
ta volonté sainte qui ne saurait m'égarer.
(Amen).

St François d'Assise