Voyager confinées...

Comment voyager quand on est confiné, quand ce(ux) qui nous entoure(nt) semble(nt) être mis sous cloche protectrice, quand on ne peut palper, embrasser ? L'expression tant entendue, quand on est petit et entreprenant, "on touche avec les yeux..." prend tout son sens.

Nous vous proposons d'aller avec nous à Assise et ses environs, grâce à nos souvenirs !

Suite du voyage et de la visite...
La Basilique Saint François
Il suffit de quitter la crypte en montant par un petit escalier, pour arriver dans la basilique inférieure...
désolée pour la qualité des photos...
La basilique inférieure
"Toutes les fresques mises en parallèle, montrent que François a réellement choisit le Christ et l'a manifesté dans toute sa vie !"
"c'est sombre..."
"c'est hyper fresqué !"
"c'est beau !"
"Nous sommes passés en vitesse... il y avait une messe et plein de monde... "
"les fresques et le tralala, c'est pas mon truc !"
cette fresque est surnommée "la vierge à l'autostop"
"J'aime bien la vierge à l'autostop !"

"Il y a vraiment beaucoup (trop) de fresques. On ne sait pas où donner de la tête !

"Tout de même il y en a quelques unes qui me touchent : par exemple, celle de Claire, qui dans "des temps anciens" a été restaurée par Claire de Castelbajac, une future sainte, qui m'a accompagnée dans ma jeunesse."
Claire de Castelbajac restaurant la fresque de Claire © Abbaye de Boulaur
retour au sommaire