/
Comment devient-on clarisse ?

Devenir clarisse ? C'est tout d'abord une question d'appel intérieur, au plus profond de soi-même, à suivre le Christ, à tout lui donner par Amour pour lui. Comme nous le dit sainte Claire : "Aime de tout ton être Celui qui par amour pour toi s'est donné tout entier".
Mais un appel aussi à vivre avec Lui à travers la vie fraternelle dans Sa Paix, Sa Joie, dans une vie de simplicité. Ainsi, le désir de vivre de Sa Vie ne cesse de grandir ! Cela est tout un cheminement avec Christ, nécessitant un temps de discernement, d'accompagnement, pour mettre des mots, pour éclairer, pour mieux cerner cet appel reçu. Ce temps se poursuivra encore quelques années, même après l'entrée au monastère par la formation, avant de s'engager pour toujours.
Devenir clarisse, c'est se laisser modeler au quotidien par le Seigneur, vivre avec Lui sous son regard... c'est le chemin de toute une vie.. et un chemin de Vie !

"Devenir clarisse" ? Cela commence par une rencontre avec le Seigneur... Quand je perçois son amour sans mesure pour moi et que j'ai envie d'y répondre en le lui rendant du plus que je peux, c'est-à-dire en lui consacrant toute ma vie... Mais aussi en rencontrant une communauté de clarisses ou en découvrant sainte Claire : alors, je découvre que "je suis bien, c'est ici qu'est ma vie"...

Commence alors un parcours de plusieurs années, fait de joie (et aussi de moments plus difficiles !) durant lesquels je découvre cette vie nouvelle, faite de prière, de travail, de détente, de vie fraternelle... Plusieurs années dites "de formation", jalonnées par les étapes du Postulat, du Noviciat, de la Profession Temporaire, jusqu'au "oui pour toujours".

Et puis chaque jour de ma vie, apprendre à être toujours plus "clarisse", le regard fixé sur Jésus, dans la prière, mais aussi au coeur de mon quotidien tout simple.

iiiii
Remise de l'alliance lors d'une profession solennelle (= engagement pour toujours)

Très jeune, j'ai désiré me donner tout entière à Jésus pour répondre à son amour. J'ai d'abord découvert saint François durant mon adolescence. Ce jeune ambitieux, riche, qui avait tout pour lui, qui aimait bien faire la fête, a tout largué pour suivre Jésus. Dans mon esprit François au féminin, c'était sainte Claire, mais vivre cloîtrée, cela ne me disait rien du tout. Je me demandais comment je pourrais rester huit jours au même endroit ! Pourtant, j'ai fait le saut et la clôture ne m'a jamais pesé car lorsqu'on est bien quelque part, on n'a pas envie d'aller ailleurs. Et là, j'ai découvert la joie d'être tout entière au Seigneur à la suite de Claire qui est un merveilleux modèle.

On contacte une communauté de clarisses. Une soeur responsable des jeunes nous reçoit. Dans la discussion, on expose notre appel, ce qu'il y a dans notre coeur. La soeur nous écoute et nous propose, si on le désire, de vivre une expérience en communauté. C'est l'occasion de confronter ses idéaux avec la réalité d'une vie simple, peut-être monotone, et avec des personnes réelles (qui ne sont pas des saintes). Les soeurs, de leur côté, voient aussi si on est faite pour vivre leur vie à la manière de Claire. Et tout cela n'est que le début d'une longue aventure...
Retour à la liste des questions