Est-ce que vous priez vraiment tout le temps ?

Il me semble que le mot "vraiment" pourrait plutôt vouloir dire "consciemment". Alors non, je ne prie pas tout le temps consciemment. La prière est un élan du coeur, une relation avec mon Père du ciel qui ne cesse de me créer dans un débordement d'amour.
C'est Jésus qui, par son Esprit, inspire ma prière. Quand, de la fenêtre de ma cellule, je regarde le ciel teinté de bleu et de rose, je laisse monter en moi l'émerveillement du Fils devant la création.
Les paroles de Jésus dans l'Evangile m'aident à prier dans le quotidien. Il y a mon être de pécheur, alors heureusement que Jésus est là et qu'il m'aide, me soufflant la conversion de mon coeur. Si je suis impatiente, si j'ai manqué de douceur, d'accueil, je reviens à mon coeur et je le prie "aie pitié du pécheur que je suis", et là, oui, cette prière peut être contiuelle tant je suis fragile et portée à m'occuper de mon petit moi. Si je juge ma soeur en pensée, mon bon ange me tape sur l'épaule pour me faire signe que je suis en train de prendre la place de Jésus et alors j'aime appeler sur ma soeur la bénédiction du Père. Lui seul est miséricordieux.
Quand nous chantons l'office, je laisse Jésus prier par moi, mais j'avoue que je suis distraite parfois, mais l'essentiel, c'est de revenir à la prière. Il y a aussi des prières très courtes qui peuvent aider, comme : "O Toi qui est chez toi dans le fond de mon coeur, laisse-moi Te rejoindre dans le fond de mon coeur".

ii Voir notre emploi du temps quotidien (quand il n'y a pas d'imprévus ou de changements !!!)

Je répondrai... par une autre question ! Prier, pour vous, c'est quoi ? Si pour vous, prier c'est "aller à l'église", je vous dirai que nous ne passons pas nos journées à la chapelle. Nous y venons plusieurs fois par jour, pour la messe et pour des temps de prière, mais en-dehors de ces moments, nous travaillons, nous mangeons, nous dormons... et nous avons même des temps de détente !
Si vous estimez que prier, c'est "dire des prières", je vous préciserai que nous prions effectivement à haute voix et ensemble... mais que nous avons aussi des temps de prière silencieuse... Quand vous aimez quelqu'un, vous ne faites pas que lui parler, vous l'écoutez aussi un peu, non ? Eh bien, avec le Bon Dieu, c'est pareil. D'où l'importance du silence dans notre vie...
Mais au fait, quand vous aimez quelqu'un, vous pensez à lui tout le temps : en vous levant le matin, en allant au boulot, en faisant la vaisselle... Pas vrai ? Alors, si prier, c'est "penser à Dieu", ou bien "être en sa présence", je pourrai vous répondre que oui, nous essayons de prier tout le temps. Je dis bien "nous essayons", car si nous étions parfaites, ça se saurait ! Oui, nous tâchons d'être présentes à la Présence de Dieu au milieu des casseroles ou devant un ordinateur, les mains dans la terre ou dans la colle, et aussi en nous laissant soigner quand l'âge et la maladie sont là. Mais les temps passés à la chapelle sont des moments privilégiés pour nous "retremper" dans cet Amour de Dieu, car cela s'entretient !

Retour à la liste des questions