Va, confiante,

allègre et joyeuse

(Sainte Claire)

Mois d'août, mois de fête au monastère ! Le 15 août, bien sûr, avec la fête de l'Assomption de la Vierge Marie. Mais aussi, - et surtout !!! - le 11 août avec la solennité de notre fondatrice, sainte Claire d'Assise.

En fait, ce mois commence pour nous le 2 août avec la fête de la Portioncule et se clôture le 30 août avec l'anniversaire de l'arrivée de nos fondatrices, avec, entre les deux probablement des "imprévus" qui, selon notre abbesse, sont toujours des "prévus de Dieu" !

Le vendredi 2 août, la fête de Notre-Dame de la Portioncule est célébrée par toute la famille franciscaine (frères, soeurs, laïcs). On pourrait dire que les Clarisses sont nées là-bas puisque, lors de son départ de la maison paternelle, sainte Claire a rejoint saint François dans cette petite chapelle. C'est là qu'elle est consacrée au Seigneur.
Le 2 août, c'est aussi le début de la Neuvaine de prière qui prépare notre coeur à la fête de notre Mère et Fondatrice sainte Claire d'Assise, le 11 août. Cette année, nous avons relu, à la lumière des écrits de sainte Claire, ce que nous avons vécu en communauté depuis le début de l'année. Chaque jour, deux ou trois soeurs ont préparé un temps de prière autour d'une thématique : les soeurs malades, la beauté du jardin, les célébrations liturgiques, les soeurs qui sont passées au monastère, notre lien avec l'Eglise diocésaine et universelle, etc. Autant d'occasions de rendre grâce au Seigneur pour sa présence quotidienne au coeur de la communauté et de chacune.
Dimanche 11 août, nombreux étaient les amis, familles et bienfaiteurs du monastère à venir célébrer avec nous la fête de sainte Claire. Musique, chants, homélie pleine de saveur du Père Etienne Sanda (de la Société des Missions Africaines) ont rythmée cette belle célébration. Bien entendu, elle fut suivie d'un verre de l'amitié, occasion pour certains participants de confier leurs intentions de prière.
Jeudi 15 août : nouvel habit, nouveau nom !
Soeur Rosène du Père des Miséricorde,
clarisse qui était entrée au monastère d'Alençon, est désormais intégrée au monastère de Nantes. Elle est donc passée d'un habit couleur "caramel" à notre habit couleur "beige-gris". Et pour marquer le changement, elle s'appelle désormais Soeur Rosène-Marie.
Le dimanche 18 août, visite surprise d'un frère capucin béninois, frère Fernand. Les frères capucins sont arrivés au Bénin en 1987. Frère Fernand est actuellement curé d'une paroisse proche de Cotonou. La communauté paroissiale est très vivante mais il n'y a pas d'église. Aussi, il est en train de la construire. Autre activité : avec ses frères, il recueille des enfants abandonnés. Ils ont donc créé un orphelinat et une école. Frère Fernand a été très impressionné par le crucifix de notre cloître intérieur, crucifix qui était chez nos voisins, les capucins, avant qu'ils ne quittent Nantes.
retour au sommaire