La Parole

s'est faite chair

et elle a habité

parmi nous.

Cette phrase est tirée de l'Evangile selon saint Jean, que nous lisons à la messe du jour de Noël.

Noël... événement phare de ce mois de décembre. Noël, pour les chrétiens, et donc pour nous Pauvres Clarisses, est la venue de Jésus, Parole de Dieu faite chair, dans notre monde ; Jésus, né de la Vierge Marie, dans la pauvreté d'une étable. Chose stupéfiante ! Tellement stupéfiante qu'il nous faut plus de trois semaines (c'est le temps de l'Avent) pour nous préparer à la venue de ce Dieu-fait-homme, ce Dieu-avec-nous.

1er décembre. En cette veille de l'Avent, mais surtout en la fête du bienheureux Charles de Foucauld !, nous avons la joie de prier avec les membres de la fraternité Jesu Caritas, qui vivent de la spiritualité de ce bienheureux. Mgr Fruchaud a évoqué dans son homélie l'importance de vivre, au coeur des masse, la "dernière place"... thème rejoignant notre spiritualité franciscaine, avec la minorité voulue par saint François. Normal puisque Charles de Foucauld a été, durant plusieurs années, au service des clarisses de Nazareth, en Terre Sainte, période qui l'a fortement marqué.

Plusieurs membres de la fraternité Jesu Caritas ont connu les frères martyrs de Tibhirine ou ont vécu en Algérie et ont pu partager leurs souvenirs, à une semaine de leur béatification, le 8 décembre.

Les frères Célestin Ringeard et Michel Fleury, moines à Tibhirine, étaient originaires de notre diocèse. Aussi, nous nous unissons par la prières aux différentes messes d'action de grâce qui ont lieu dans les environs.

Depuis le dimanche 2 décembre, nous sommes entrées dans le temps de l'Avent. Qu'est-ce que cela change pour nous ? A travers les riches textes bibliques entendus chaque jour à la messe puis médités lors des temps d'oraison, nous essayons de préparer notre coeur à la venue du Seigneur, le 25 décembre. Mais Jésus ne viens pas seulement le jour de Noël et ce temps d'attente joyeuse nous rappelle aussi qu'il vient tous les jours, à chaque instant, si nous savons faire silence, extérieurement et intérieurement.

Concrètement, un "chemin" de 4 bougies sur les marches de l'autel nous aide visuellement, tandis que le mercredi, nous prenons une journée plus en silence/solitude.
Jeudi 13 décembre, Sr Marie-Stéphane et Sr Marie-Béatrice, clarisses venues du monastère-ermitage de Nieul/Mer, nous ont fait la joie d'une petite visite fraternelle. Occasion pour elles de visiter notre monastère de faire notre connaissance, et pour nous de découvrir la spécificité de leur façon de vivre la vie clarisse, axée principalement sur le silence et la solitude avec 4 heures de prière personnelle réparties dans la journée, en plus de la prière des offices en commun.
Depuis 22 ans, le Père Lebot vient nous confesser tous les quinze jours. Nous nous devions de lui fêter ses 90 ans ! Ce fut fait le 17 décembre, un mois pile après le jour J. Pour l'occasion après une messe d'action de grâce durant laquelle il a médité le psaume 89 (dans lequel il y a ce verset : "Le nombre de nos années ? soixante-dix, quatre-vingts pour les plus vigoureux !"), nous lui avons offert un gâteau personnalisé !
Occasion pour lui de nous raconter une petite histoire : un jour, quelqu'un va voir un vieil ermite et lui demande s'il ne s'ennuie pas trop tout seul dans son ermitage, loin de tout. Le vieil ermite lui répond: "Pas du tout parce que le Seigneur est avec moi".

24 décembre. Au terme de plus de trois semaines de préparation à Noël, tout est prêt : les anges, l'étoile, Marie et le sapin... mais surtout, et c'est le plus important, nos coeurs sont prêts à accueillir Jésus, la Parole faite chair qui vient habiter parmi nous, le Prince-de-la-Paix, le Sauveur... Celui qui nous fait vivre et sans qui nous ne serions pas là !
Ce soir, nous vivrons une heure de veillée de prière joyeuse, suivie d'une heure d'adoration, puis de l'Office des Lectures pour terminer par l'apothéose : la messe à Minuit pile !

La Messe de Minuit et la Messe du Jour de Noël ont été célébrées, cette année encore, par Monseigneur Fruchaud, ami de la communauté. Parmi nos quelques "paroissiens" de la Messe de Minuit,un bébé de 14 jours, qu'on aurait presque pu mettre dans la crèche !!!
Les "petits Jésus" ont été mis dans les différentes crèches du monastère : Salle du Chapitre, Noviciat, Infirmerie...
La semaine qui suit Noël est une semaine de "vacances" où le silence n'est plus de rigueur, et où l'on prend le temps d'écrire nos voeux... avant l'augmentation des timbres ! Les journées du 26 et du 28 sont particulières car la première est marquée par l'arrivée, au pied de la cheminée (factice !!!) de cadeaux utiles (crayons, brosse à dents, chaussettes, gants, etc.) et la seconde étant la fête des Saints Innocents, nous jouons aux "innocentes" en mettant un peu de fantaisie (et en faisant quelques "bêtises").
En ce dernier jour de l'année, Mgr Denis Moutel, évêque de Saint Brieuc et Tréguier nous a fait l'amitié d'une petite visite, au cours de laquelle, avant de célébrer l'Eucharistie avec nous, il nous a partagé des nouvelles de son diocèse.
retour au sommaire