Marie retenait tous ces événements

et les méditait dans son coeur

Dans l'Evangile de la Messe de l'Aurore, nous trouvons cette phrase : "Marie retenait tous ces événements et les méditait dans son coeur" (Lc 2,19). Jésus, son fils, vient de naître, et il se passe des choses merveilleuses : les bergers ont entendu des anges leur dire de venir voir, les mages ont suivi une étoile qui les a menés jusque là... Marie, il y a quelques mois, ne s'attendait certainement pas à tout ce qu'elle a vécu... et se demandait bien ce que tout cela allait vouloir dire !
Nous aussi, au début de ce mois, nous ne savons pas tout ce que nous allons vivre et une fois les événements vécus, nous ne connaissons pas encore les fruits qui mûriront à partir d'eux ! Invitation pour nous aussi, à vivre tous les événements de ce mois de décembre, en les retenant et en les méditant dans nos coeurs.
Ce 1er décembre, le temps de l'Avent a débuté. L'Avent, temps de préparation à Noël... et pas que matériellement ! Préparation de nos coeurs à accueillir le Sauveur. Pour ce faire, des temps communautaires de partage d'Evangile sont programmés une fois par semaine. Visuellement, un panneau dans le cloître et 4 bougies au choeur nous aident beaucoup.
Le jeudi 5 décembre, frère Gilles Cavellec ofm, nouvellement arrivé à Nantes, est venu nous parler de son ancien lieu de vie, Marseille, où il était aumônier du centre anticancéreux et de l'hôpital voisin, ainsi que la paroisse de la Trinité dont il s'occupait, avec ses autres frères franciscains.
Cette paroisse se situe dans le quartier où les immeubles s'étaient effondrés. Les frères ont échappé de peu à l'évacuation de leur maison... et ont été aux premières loges pour aider ceux qui ont été dans ce cas...

église de la Trinité à Marseille

Comme le 8 décembre tombait un dimanche, nous avons célébrée l'Immaculée Conception le lendemain, lundi 9 décembre. Le Père Sébastien de Groulard, est venu célébrer la Messe. Merci à lui.

L'après-midi, nous avons eu la chance d'accueillir un concert de Chiemi Wada (chant) et de Maurizio Parisi (piano). Ils nous ont interprété des Lieder de Haydn, Mozart, Bellini et Schubert. Ce sont des chants racontant une histoire autour de la mort, de l'amour, de la nature.

L'accompagnement est le plus souvent descriptif. Ainsi, pour accompagner le Lied de Schubert Gretchen am Spinrade (Marguerite au rouet), le piano enchaînait des séries de doubles croches, rendant le mouvement ininterrompu du rouet.
Pour terminer, étant aussi des virtuoses en flûte à bec, ils nous ont interprété une sonate de Telemann pour deux flûtes à bec alto.
Un véritable plaisir pour les oreilles ! L'échange qui a prolongé ce concert a vraiment été très sympathique. Merci à eux d'avoir accepté de venir... et merci à Eugenio, professeur à l'université depuis 2008, de les avoir invités pour nous offrir ce concert !
Joyeux Noël ! voici quelques photos des crèches installées dans les différentes pièces du monastère... Admirez la créativité des soeurs !
retour au sommaire