Tabernacle du choeur de la chapelle

Dieu, tu es mon Dieu,

je te cherche dès l'aube.

Ce verset du psaume 62 est particulièrement significatif de notre vie quotidienne de prière, qui débute dès 6h30 par les Laudes. Du 1er janvier au 31 décembre, nous tenons la "permanence de la prière", plusieurs fois par jour, y compris en ces mois d'été, et ce, même pendant nos dix jours de vacances : pas de vacances de prière quand on aime le Seigneur !
(voir nos horaires habituels sachant qu'ils sont modifiables selon les circonstances, la messe étant à 11h30 tous les jours en semaine du 15 juillet au 17 août)
.
Du samedi 6 au mardi 9 juillet, Soeur Céline Rivard, Soeur de l'Assomption de la Sainte Vierge et professeur à l'IFHIM (Institut de Formation Humaine Intégrale de Montréal), est venue proposer son écoute et ses compétences, pour toutes celles qui le souhaitaient, afin de retrouver l'élan initial de sa vocation. Celles qui en ont bénéficié ont grandement apprécié ! Soeur Céline anime chaque année des sessions en France, pour les moines et moniales, et en particulier pour les abbés et abbesses.
14 juillet, fête nationale avec, bien sûr, le drapeau français et l'écoute de la Marseillaise pendant le petit déjeuner ! Mais aussi grande fête avec nos deux soeurs de Madagascar, Sr Angelia et Sr Marie-Aimée, car il y a 50 ans est né officiellement le premier monastère de clarisses à Madagascar. Nous avons donc doublement fêté cette journée !
Jeudi 18 juillet, centenaire de la fondation du monastère de Saint-Hilaire-du-Harcouet, en Normandie. Mais quel est le lien avec notre monastère ? Nous vous l'expliquions le mois dernier : le monastère de Saint-Hilaire-du-Harcouet ayant fermé il y a de nombreuses années, les soeurs restantes sont alors allées au monastère de Rennes, qui lui aussi a fermé. Sr Marie-Bernadette, l'ex-abbesse de ce dernier monastère nous a rejoint il y a 5 ans... et les restes des soeurs du monastère de Saint-Hilaire sont arrivées il y a un mois.
Le centenaire de la fondation de ce monastère nous donne l'occasion d'aller prier au tombeau pour ces soeurs nouvellement arrivées : procession avec l'icône de sainte Claire, temps de prière en nommant chacune des soeurs décédées au monastère de Saint-Hilaire. Clarisses de différents monastères, mais vraiment soeurs, dans la vie, comme dans la mort !
Vive les vacances ! 10 jours durant lesquels le silence n'est plus roi, le travail non indispensable cesse, les jeux de société et autres BD sont de sortie, les nuits peuvent être plus longues (sauf si la lecture personnelle de romans passionnants se prolonge...) Rupture de rythme indispensable pour pouvoir apprécier encore plus notre vie quotidienne de silence, de prière, de travail, de service et de vie fraternelle moins exhubérante. Cette année ce fut du dimanche 21 au mardi 30 juillet...

...même si ces vacances ont eu une saveur particulière avec le décès de notre Soeur Myriam le vendredi 26...à l'âge de 80 ans dont dont 56 ans de profession. Sœur externe (chargée du lien avec l'extérieur) elle sillonna pendant des années la campagne quêtant pour subvenir aux besoins de la communauté, puis elle servit à l'accueil au monastère. Sa disponibilité, son écoute bienveillante, sa compréhension des peines et des joies de chacun, sa discrétion lui ont attiré l'amitié de beaucoup. Lorsqu'elle fut atteinte par la maladie, la communauté ne pouvant plus assumer les soins et la surveillance nécessaires à son état, les Petites Sœurs des Pauvres l'ont accueillie avec une charité toute fraternelle. Leur proximité offrait la possibilité d'aller la voir très souvent et à elle de venir nous visiter tant que sa santé lui en laissa le loisir. La célébration de sa Pâque a eu lieu le mardi 30 juillet. Sa famille et ses amis ont été nombreux pour ce dernier à-Dieu.

  retour au sommaire