Celui qui veut marcher à ma suite,

qu’il renonce à lui-même,

qu’il prenne sa croix chaque jour


et qu’il me suive

Cette phrase de l'Evangile de Luc, nous la lisons au tout début du Carême, le lendemain du mercredi des Cendres. C'est un véritable programme pour ce temps de conversion : renoncer à soi (= laisser passer les autres avant soi), prendre sa croix chaque jour (= accueillir paisiblement tout ce que nous avons à vivre chaque jour), avec Jésus (= suivre Jésus).

La photo est une des stations jalonnant le chemin de croix qui est dans notre choeur. Chaque vendredi de Carême, nous le faisons ensemble, pour nous unir au Christ dans sa Passion et dans l'attente de la résurrection.

eee Le temps du Carême est aussi pour nous la période des "grands ménages". Cette année encore, nous commençons dès le premier vendredi, par les parloirs et par la Salle du Chapitre/Bibliothèque. Nous nous transformons en petites fourmis traquant la poussière, les taches et astiquant, frottant tout ce qui se présente. Un ouvrier venu ce jour-là pour notre chauffage défaillant a été impressionné de nous voir toutes nous affairant çà et là, selon les capacités physiques de chacune !

Les liens avec le diocèse prennent plus d'épaisseur en ce temps du Carême :

  • Depuis plusieurs années, nous recevons les registres de l'appel décisif des catéchumènes qui seront baptisés à Pâques. Nous prions donc tout particulièrement pour chacun d'entre eux. Quelques images de cet événement qui s'est déroulé le 10 mars à Vertou.
  • Pour la troisième année, nous participons à l'accompagnement spirituel des étudiants et jeunes professionnels qui participent à la "Retraite dans la vie", organisée par l'Aumônerie des Etudiants.
Le 20 mars est bien le jour du printemps, notre jardin peut en témoigner !
Ce dimanche 31 mars, événement très exceptionnel en notre chapelle : Victoire, qui vient très régulièrement à la messe avec sa famille, a fait sa première communion. Joie pour elle, et aussi pour nous ! Et pour la soeur qui rédige cette page internet, ce fut un rappel spirituel de de l'importance de ce sacrement de l'Eucharistie, où Jésus se rend réellement présent et nous transforme petit à petit de l'intérieur.
  retour au sommaire