Entraîne-nous,

frère François,

sur les pas de Jésus

Ces mots résonnent dans une hymne chantée au coeur de ce mois de septembre, lors d'une fête qui est chère à toute la famille francscaine : la fête des Stigmates de saint François d'Assise. Les marques de la Passion de Jésus furent marquées dans la chair de celui-ci, suite à sa prière fervente : "Que je sente dans mon âme et mon corps ce que tu as ressenti toi-même : la souffrance de la Passion et l'amour sans mesure dont tu étais embrasé" (3e considération sur les stigmates). A la suite de François, nous sommes invités, non pas à rechercher la souffrance, mais à avoir un amour intense pour le Christ et à vivre paisiblement tout ce que nous devons vivre.
Jeudi 5 septembre, nous étions 5 soeurs clarisses et 2 soeurs carmélites à rejoindre les soeurs de la Visitation pour une heure de formation à l'utilisation des extincteurs. Savez-vous qu'il existe trois sortes d'extincteurs pour différents types de feu, et qu'un extincteur se vide en 15 ou 30 secondes selon sa taille ?
Ce fut très instructif... en espérant n'avoir jamais à utiliser ces nouvelles compétences acquises !

Cette année, le mois de septembre est synonyme de retraites personnelles des soeurs (9 soeurs sur 24 la font ce mois-ci !). Chaque année, chaque soeur a la possibilité de faire une semaine de retraite personnelle, au monastère (ou ailleurs pour celles qui ont beaucoup de responsabilités et qui seraient dérangées si elles restaient ici). Une semaine en solitude (repas, plusieurs offices) pour mieux écouter le Seigneur. Une semaine pour recharger ses batteries. Une semaine qui fait du bien et qui est bénéfique aussi pour le reste de la communauté puisque, si une soeur va bien, la communauté va mieux (tout comme si une soeur va mal, la communauté s'en ressent).

retour au sommaire