17 décembre 2017

3e dimanche de l'Avent

  • Que dit cette Parole ?

Évangile selon saint Jean (1,6-8.19-28)

Il y eut un homme envoyé par Dieu ;
son nom était Jean.
Il est venu comme témoin,
pour rendre témoignage à la Lumière,
afin que tous croient par lui.
Cet homme n’était pas la Lumière,
mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière.

Voici le témoignage de Jean,
quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem
des prêtres et des lévites
pour lui demander : « Qui es-tu ? »
Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement :
« Je ne suis pas le Christ. »
Ils lui demandèrent :
« Alors qu’en est-il ? Es-tu le prophète Élie ? »
Il répondit : « Je ne le suis pas.
– Es-tu le Prophète annoncé ? »
Il répondit : « Non. »
Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ?
Il faut que nous donnions une réponse
à ceux qui nous ont envoyés.
Que dis-tu sur toi-même ? »
Il répondit :
« Je suis la voix de celui qui crie dans le désert :
Redressez le chemin du Seigneur,
comme a dit le prophète Isaïe. »
Or, ils avaient été envoyés de la part des pharisiens.
Ils lui posèrent encore cette question :
« Pourquoi donc baptises-tu,
si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? »
Jean leur répondit :
« Moi, je baptise dans l’eau.
Mais au milieu de vous
se tient celui que vous ne connaissez pas ;
c’est lui qui vient derrière moi,
et je ne suis pas digne
de délier la courroie de sa sandale. »

Cela s’est passé à Béthanie, de l’autre côté du Jourdain,
à l’endroit où Jean baptisait.

Nous voici de nouveau avec Jean. Deux passages sont regroupés. Dans la première partie, l'évangéliste Jean (à ne pas confondre avec le personnage du texte !) présente Jean : il n'est pas la Lumière, comme le pensent certains, c'est-à-dire qu'il n'est pas le Messie. Non, Jean, lui, est là pour annoncer ce Messie, cette Lumière, pour lui rendre témoignage.

Dans la deuxième partie, Jean subit un véritable contrôle d'identité de la part des autorités juives, les prêtres et les lévites.

En fait, les Juifs attendaient le Messie depuis très très longtemps. Mais quelqu'un (Elie ou le Prophète) devait venir avant lui pour l'annoncer. Jean remplit ce rôle-là. Mais, à notre grande surprise, lorsqu'ils lui demandent s'il est Elie ou le Prophète annoncé, Jean répond non. Peut-être est-ce pour signifier que le Messie Sauveur, Jésus, ne sera pas comme celui qu'ils s'étaient imaginés voir, un Messie qui libérerait concrètement Israël de l'occupant romain et qui restaurerait la royauté. Non, Jésus ne sera pas un Messie temporel. Il sera plus grand : il sauvera tous les hommes, il sera Fils de Dieu !

  • Que ME dit cette Parole ?

En écoutant cette Parole, j'entends :

- une invitation à accueillir les événements qui se présentent, les personnes croisées ou rencontrées, et à reconnaître en eux la présence, la venue du Christ, dans ma vie.

Et vous, que VOUS dit cette Parole ?

  • Quelle(s) prière(s) m'inspire(nt) cette Parole ?

Seigneur,

mets sur la route de tous ceux qui te cherchent, des "Jean" qui leur montrent ton visage et leur indique le chemin à emprunter.

Fais de ceux qui croient en toi des annonceurs de ta présence, de ta venue, dans notre monde, dans les événements, dans les personnes...

Retour à la page "générale"
Retour à la page accueil du site