24 décembre 2017

4e dimanche de l'Avent

  • Que dit cette Parole ?

Évangile selon saint Luc (1,26-38)

En ce temps-là,
l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu
dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
à une jeune fille vierge,
accordée en mariage à un homme de la maison de David,
appelé Joseph ;
et le nom de la jeune fille était Marie.
L’ange entra chez elle et dit :
« Je te salue, Comblée-de-grâce,
le Seigneur est avec toi. »
À cette parole, elle fut toute bouleversée,
et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
L’ange lui dit alors :
« Sois sans crainte, Marie,
car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ;
tu lui donneras le nom de Jésus.
Il sera grand,
il sera appelé Fils du Très-Haut ;
le Seigneur Dieu
lui donnera le trône de David son père ;
il régnera pour toujours sur la maison de Jacob,
et son règne n’aura pas de fin. »
Marie dit à l’ange :
« Comment cela va-t-il se faire,
puisque je ne connais pas d’homme ? »
L’ange lui répondit :
« L’Esprit Saint viendra sur toi,
et la puissance du Très-Haut
te prendra sous son ombre ;
c’est pourquoi celui qui va naître sera saint,
il sera appelé Fils de Dieu.
Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente,
a conçu, elle aussi, un fils
et en est à son sixième mois,
alors qu’on l’appelait la femme stérile.
Car rien n’est impossible à Dieu. »
Marie dit alors :
« Voici la servante du Seigneur ;
que tout m’advienne selon ta parole.
»

Alors l’ange la quitta.

Marie est la "Comblée-de-grâce". Dieu l'a choisie pour être la mère de son Fils. Aussi l'a-t-il rendue capable d'accueillir ce don si grand : le Fils du Très-Haut, Jésus, nom qui signifie Sauveur.
De fait, il sauvera tous les hommes, il les délivrera du péché, de la mort, pour toujours. C'est en cela qu'il est roi, et un roi dont le règne n'aura pas de fin.

Mais comment Marie peut-elle devenir la mère de Dieu ?
Parce que rien n'est impossible à Dieu, puisque sa cousine Elisabeth, âgée et stérile attend un bébé !

Marie est tout accueil à la volonté de Dieu et ne désire qu'une chose, être conforme à ce que Dieu lui demande. Aussi peut-elle répondre, sans crainte : "Voici la servante du Seigneur; que tout m'advienne selon ta parole".

  • Que ME dit cette Parole ?

En écoutant cette Parole, j'entends une invitation à :

- croire à ce que le Seigneur me promet : le bonheur, la vie, en plénitude dans l'au-delà, mais déjà commencés ici-bas !

- croire que rien n'est impossible à Dieu même si cela ne me semble pas possible. Croire que rien n'est impossible, à condition que je lui réponde : Voici la servante du Seigneur, que Ta volonté soit faite, et non la mienne.

- et donc apprendre à chercher ce que le Seigneur veut, pour qu'il me rende capable de l'accomplir.

Et vous, que VOUS dit cette Parole ?

  • Quelle(s) prière(s) m'inspire(nt) cette Parole ?

Seigneur,

Béni sois-tu pour Marie,
tout accueil à ta volonté.

Aide-moi, aide-nous
à répondre promptement et joyeusement
à ce que tu nous demandes,
sûrs que rien ne t'est impossible,
malgré les apparences,
et sûrs que tu ne veux que notre bonheur,
même si nous ne savons pas toujours où nous allons.

Que Ta volonté
et non pas la mienne,
soit faite, en moi, en nous, dans notre monde.

Retour à la page "générale"
Retour à la page accueil du site