6 mai 2018

6e Dimanche de Pâques

  • Que dit cette Parole ?

Évangile selon saint Jean (15,9-17)

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Comme le Père m’a aimé,
moi aussi je vous ai aimés
.
Demeurez dans mon amour.
Si vous gardez mes commandements,
vous demeurerez dans mon amour,
comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père,
et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous,
et que votre joie soit parfaite.
Mon commandement, le voici :
Aimez-vous les uns les autres
comme je vous ai aimés
.
Il n’y a pas de plus grand amour
que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.
Vous êtes mes amis
si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs,
car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ;
je vous appelle mes amis,
car tout ce que j’ai entendu de mon Père,
je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi,
c’est moi qui vous ai choisis et établis
afin que vous alliez,
que vous portiez du fruit,
et que votre fruit demeure
.
Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom,
il vous le donnera.
Voici ce que je vous commande :
c’est de vous aimer les uns les autres. »

Dans cet Evangile, Jésus nous donne le mode d'emploi pour aimer vraiment, comme lui :

1) Avant tout, "demeurer dans son amour", puiser à la source de l'Amour qu'est Jésus. Jésus nous aime de l'amour de son Père : "comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés".

2) C'est en se laissant aimer par Dieu que nous serons à notre tour capables de nous aimer les uns les autres, comme Jésus nous a aimés, c'est-à-dire:
- donner sa vie pour ceux qu'on aime. Jésus est mort sur la croix par amour pour nous. Nous devons, à notre tour, nous donner par amour pour les autres, probablement pas jusqu'à la mort physique (heureusement ! quoique...) mais faire à chaque instant ce qui plaît au Seigneur plutôt que ce qui nous plaît...
- porter du fruit là où le Seigneur nous envoie et nous établit, c'est-à-dire demeurer à son écoute pour discerner ce qu'il nous demande, puis agir.

  • Que ME dit cette Parole ?

Mettre en application ce qui a été dit plus haut : me laisser aimer en allant puiser à la source qu'est le Christ, afin de pouvoir aimer et porter du fruit, là où le Seigneur m'établit, c'est-à-dire ici, au monastère !

Et vous, que VOUS dit cette Parole ?

  • Quelle(s) prière(s) m'inspire(nt) cette Parole ?

A deux semaines de la Pentecôte,
nous pouvons déjà prier l'Esprit Saint :

Roi du ciel, Consolateur, Esprit de vérité,
toi qui es partout présent et emplis tout,
viens, fais ta demeure en nous ;
purifie-nous et sauve-nous,
toi qui es bonté.

(prière de l'office byzantin de la Pentecôte)

Retour à la page "générale"
Retour à la page accueil du site