6 mai 2018

Ascension

  • Que dit cette Parole ?

Évangile selon saint Marc (16, 15-20)

En ce temps-là,
Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit :
« Allez dans le monde entier.
Proclamez l’Évangile à toute la création.
Celui qui croira et sera baptisé
sera sauvé
;
celui qui refusera de croire
sera condamné.
Voici les signes qui accompagneront
ceux qui deviendront croyants :
en mon nom, ils expulseront les démons ;
ils parleront en langues nouvelles ;
ils prendront des serpents dans leurs mains
et, s’ils boivent un poison mortel,
il ne leur fera pas de mal ;

ils imposeront les mains aux malades,
et les malades s’en trouveront bien.
»

Le Seigneur Jésus,
après leur avoir parlé,
fut enlevé au ciel
et s’assit à la droite de Dieu
.
Quant à eux,
ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile.
Le Seigneur travaillait avec eux
et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

C'est l'Ascension, Jésus est "enlevé au ciel et s'assied à la droite de Dieu", là où il est de toute éternité. Il retrouve sa place, en somme.

Nous pourrions penser qu'il abandonne ainsi ses disciples... mais non ! Il est présent avec eux, là où il les envoie, dans le monde entier pour proclamer l'Evangile à toutes les nations. D'ailleurs, il confirme ce que les disciples disent par des signes accomplis par ceux-ci : démons expulsés, langues nouvelles parlées, serpents pris dans les mains sans mal, poison mortel inoffensif, malades guéris...

Tous ces signes peuvent nous sembler magiques ou impossibles, à nous, cartésiens d'aujourd'hui... Mais Jésus n'avait-il pas dit que si nous avions la foi grosse comme une graine de moutarde nous transporterions des montagnes ? (Mt 17,20).

La foi est primordiale, pas seulement pour manifester la puissance de Dieu à travers nos faits et gestes, mais surtout pour être sauvé. C'est LA condition : "Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé". Et cette foi est la plus beau cadeau que nosu pouvons recevoir de ceux qui, autour de nous, sont témoins du Christ et qui nous l'annonce.

  • Que ME dit cette Parole ?

Entre les 4 murs de clôture du monastère, annoncer l'Evangile, par ce que je vis, par ce que je fais, par ce que je dis, par la fidélité à mes engagements de religieuse clarisse. D'ailleurs, Sainte Claire dit dans une de ses lettres à Agnès de Prague : "ce que tu fais, fais-le bien. Ne recule jamais, hâte-toi au contraire et cours d'un pas léger sur le chemin du bonheur".
Alors, pas de doute, la Parole, sans que l'on sache comment, traversera les murs et rejoindra ceux qui sont prêts à la recevoir.
L'Esprit Saint souffle où il veut, quand il veut, comme il veut.

Et vous, que VOUS dit cette Parole ?

  • Quelle(s) prière(s) m'inspire(nt) cette Parole ?

Durant ces 9 jours qui nous séparent de la Pentecôte,
préparons-nous à cette fête en priant le "Veni Sancte",
la séquence qui est chanté lors de la messe de la Pentecôte :

Viens, Esprit saint, en nos cœurs
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.
Voir aussi sur croire.com

Viens en nous, père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,
viens, lumière de nos cœurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur
dans les pleurs, le réconfort.

Ô lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu'à l'intime
le cœur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n'est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

À tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu,
donne le salut final,
donne la joie éternelle. Amen.

Retour à la page "générale"
Retour à la page accueil du site