15 juillet 2018

15e dimanche du Temps Ordinaire

  • Que dit cette Parole ?

Évangile selon saint Marc (6,7-13)

En ce temps-là,
Jésus appela les Douze ;
alors il commença à les envoyer en mission deux par deux.
Il leur donnait autorité sur les esprits impurs,
et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route,
mais seulement un bâton ;
pas de pain, pas de sac,
pas de pièces de monnaie dans leur ceinture.
« Mettez des sandales,
ne prenez pas de tunique de rechange. »
Il leur disait encore :
« Quand vous avez trouvé l’hospitalité dans une maison,
restez-y jusqu’à votre départ.
Si, dans une localité,
on refuse de vous accueillir et de vous écouter,
partez et secouez la poussière de vos pieds :
ce sera pour eux un témoignage. »
Ils partirent,
et proclamèrent qu’il fallait se convertir.
Ils expulsaient beaucoup de démons,
faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades,
et les guérissaient
.

L'évangélisation, voilà un mot à la mode dans le monde catholique. Jésus, dans cet Evangile, nous donne le mode d'emploi.

- Le but :

  • "proclamer qu'il faut se convertir", c'est-à-dire rendre sa vie de plus en plus conforme à ce que Dieu veut pour nous.

- Les moyens :

  • on ne va pas en solo annoncer le Seigneur mais il faut partir "deux par deux", ce qui oblige à faire attention l'un à l'autre, à se laisser bousculer dans nos façons de penser, de faire, à ne pas se croire la seule personne capable d'annoncer Jésus.
  • on voyage le plus léger possible, "sans rien prendre pour la route", "pas de pain, pas de sac", "pas de tunique de rechange", ce qui signifie voyager ouvert aux autres, sans s'autosuffire, avoir besoin de l'autre pour manger, s'abriter, et donc permettre une amorce de discussion et peut-être de partage en profondeur.
  • on part accompagnés de la présence de Jésus. N'a-t-il pas donné à ses disciple "autorité sur les esprits impurs" ?

- La façon d'agir :

  • ne pas errer d'un endroit à un autre, mais s'installer provisoirement là où on a "trouvé l'hospitalité". Et si jamais "l'accueil est refusé", ne pas insister et partir ailleurs !
  • les disciples "expulsaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d'huile à de nombreux malades et les guérissaient". Autrement dit, ils faisaient du bien aux gens, les soulageaient de leurs maux corporels et spirituels.
  • Que ME dit cette Parole ?

Cette Parole ne semble pas me concerner, moi qui suis clarisse, et donc religieuse contemplative, ne sortant que très rarement de mon monastère... Et pourtant, évangéliser concerne tous les chrétiens. Ainsi, je peux reprendre chacun des points du commentaire ci-dessus et en vivre :

  • me convertir moi-même pour inviter les autres à le faire.
  • vivre la vie communautaire avec tout ce que cela comporte : me laisser bousculer dans mes façons de voir, de penser, d'agir...
  • vivre le plus simplement possible, sans m'approprier des objets qui sont "au commun"
  • me nourrir de la Parole de Dieu
  • demeurer devant le Seigneur, demeurer avec mes soeurs
  • essayer de faire du bien à ceux qui m'entourent

C'est comme cela que je montrerai le Seigneur, que j'évangéliserai !

Et vous, que VOUS dit cette Parole ?

  • Quelle(s) prière(s) m'inspire(nt) cette Parole ?

Seigneur,
que le temps des vacances soit un temps
où les chrétiens T'annoncent à ceux qu'ils rencontrent,
prenant exemple sur tes disciples.

Retour à la page "générale"
Retour à la page accueil du site