21 octobre 2018

29e dimanche du Temps Ordinaire

  • Que dit cette Parole ?

Évangile selon saint Marc (10,35-45)

En ce temps-là,
Jacques et Jean, les fils de Zébédée,
s’approchent de Jésus et lui disent :
« Maître, ce que nous allons te demander,
nous voudrions que tu le fasses pour nous. »
Il leur dit :
« Que voulez-vous que je fasse pour vous ? »
Ils lui répondirent :
« Donne-nous de siéger,
l’un à ta droite et l’autre à ta gauche,
dans ta gloire.
»
Jésus leur dit :
« Vous ne savez pas ce que vous demandez.
Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire,
être baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé ? »
Ils lui dirent :
« Nous le pouvons. »
Jésus leur dit :
« La coupe que je vais boire, vous la boirez ;
et vous serez baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé.
Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche,
ce n’est pas à moi de l’accorder ;
il y a ceux pour qui cela est préparé. »

Les dix autres, qui avaient entendu,
se mirent à s’indigner contre Jacques et Jean
.
Jésus les appela et leur dit :
« Vous le savez :
ceux que l’on regarde comme chefs des nations
les commandent en maîtres ;
les grands leur font sentir leur pouvoir.
Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi.
Celui qui veut devenir grand parmi vous
sera votre serviteur.
Celui qui veut être parmi vous le premier
sera l’esclave de tous :
car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi,
mais pour servir,
et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

Quel culot de la part de Jacques et de Jean ! Ils font partie d'un groupe appelé les Douze, institué par Jésus (voir Marc 3 13-19), et ces deux-là veulent avoir les premières places, les meilleures : "Donne-nous de siéger l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, dans la gloire". Nous sommes donc en droit de nous demander quel est le niveau d'unité et d'entente du groupe des Apôtres... D'ailleurs, "les dix autres, qui avaient entendu, se mirent à s'indigner contre Jacques et Jean". C'est une situation rassurante pour notre Eglise qu'on voudrait trop souvent voir parfaite, sans péché, sans dissension...

Jésus donne deux réponses intéressantes.
1) Quand il évoque la "coupe qu'il va boire" et son "baptême", il dit aux deux "ambitieux" que, pour être avec Lui dans son Royaume, il leur faudra passer par le chemin par lequel lui, va passer, c'est-à-dire par la mort...
2) Quant à la deuxième réponse, qu'il donne à tout le groupe cette fois, c'est une invitation, là aussi, à le suivre, sur le chemin du service, de la minorité, et du don de soi.

  • Que ME dit cette Parole ?

Il m'arrive parfois de vouloir être "reconnue", avoir les "meilleures" places... Il m'arrive aussi de vouloir me "reposer" et laisser les autres faire le travail... J'entends une invitation à suivre Jésus dans le don de soi et dans le service... sur les traces de saint François et de sainte Claire !

Et vous, que VOUS dit cette Parole ?

  • Quelle(s) prière(s) m'inspire(nt) cette Parole ?

Nous pouvons méditer ce que dit saint François d'Assise dans son Testament,
en parlant de lui et des premiers frères franciscains :


"Que celui a qui a été confiée l'obéissance et qui est tenu pour plus grand, soit comme plus petit et le serviteur des autres frères"

(2e Lettre aux Fidèles, 42)

Retour à la page "générale"
Retour à la page accueil du site