23 janvier 2022 3e dimanche du TO
"Notre vie : c'est l'Evangile"

Vivre l'Evangile aujourd'hui, avec François et Claire...

et le texte de l'évangile du dimanche

François d'Assise à Poggio Bustone : "paix et bien braves gens !"

Evangile selon saint Luc 1, 1-4 ; 4, 14-21

"Beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, d’après ce que nous ont transmis ceux qui, dès le commencement, furent témoins oculaires et serviteurs de la Parole. C’est pourquoi j’ai décidé, moi aussi, après avoir recueilli avec précision des informations concernant tout ce qui s’est passé depuis le début, d’écrire pour toi, excellent Théophile, un exposé suivi, afin que tu te rendes bien compte de la solidité des enseignements que tu as entendus.

En ce temps-là, lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région. Il enseignait dans les synagogues, et tout le monde faisait son éloge. Il vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :
L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.
Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire :
« Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre »
"

" 3. 2 [...] "l’homme de Dieu [François] commença, par inspiration divine, à vivre en émule de la perfection évangélique et à inviter tous les autres à la pénitence. Ses paroles n’étaient ni futiles ni portant à rire, mais pleines de la vertu de l’Esprit saint ; elles pénétraient les moelles du cœur de sorte qu’elles provoquaient une vive stupeur chez ceux qui l’écoutaient.
Annonçant la paix en chacune de ses prédications, il saluait le peuple au début du sermon en disant : "Que le Seigneur vous donne la paix !" De fait, il avait appris cette salutation d’une révélation du Seigneur, comme lui-même en témoignait par la suite. D’où il advint, selon la parole prophétique, qu’inspiré lui-même par l’esprit des prophètes, il annonçait la paix, prêchait le salut et, par des avertissements salutaires, en fédérait à la vraie paix beaucoup qui, séparés du Christ, avaient auparavant vécu éloignés du salut."

St Bonaventure , Legenda Major LM 3, 2

François laisse agir l'Esprit en lui, et se fait messager de la Paix. Il prend le risque d'interpeller, et amener ainsi les gens à se questionner et changer.

Ces mots de Jésus et François sont pour moi : cette paix qui console est vraiment ce que le Seigneur me souhaite en ce début d'année, pour peu que je me laisse toucher par sa Parole.
retour au sommaire