Jeudi de l'ascension, 21 mai 2020 - année A -

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 28, 16-20)

En ce temps-là,
les onze disciples s'en allèrent en Galilée,
à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre.
Quand ils le virent, ils se prosternèrent,
mais certains eurent des doutes.
Jésus s'approcha d'eux et leur adressa ces paroles :
" Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre.
Allez ! De toutes les nations faites des disciples :
baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit,
apprenez-leur à observer
tout ce que je vous ai commandé.
Et moi, je suis avec vous
tous les jours jusqu'à la fin du monde. "


Ceci n'est pas le récit de l'Ascension, il a été l'objet de la 1ère lecture, dans les Actes des apôtres ou en Mc 16, 14-20, Lc 24,50-53
L'évangile de ce jour est la finale de l'évangile de Matthieu. Il ne rapporte pas l'Ascension, mais termine son récit, comme tous les évangélistes par l'envoi en mission. La fête de ce jour célèbre la montée de Jésus près de son Père et c'est un fait inouï qu'un homme avec son corps ressuscité soit désormais en Dieu, c'est tout le mystère de Jésus à la fois vrai homme et vrai Dieu pour l'éternité. Désormais, c'est l'un de nous qui est au cœur de Dieu, à la droite du Père comme le dit le Credo, où Il intercède pour nous.
Mais maintenant qu'Il est retourné près du Père, Jésus nous assure qu'Il reste avec nous et nous charge de continuer sa mission : annoncer au monde entier la Bonne Nouvelle de l'amour infini de Dieu pour les hommes, manifesté par la venue de son Fils sur terre.