Dimanche de la Sainte Famille- année A - Mt 2, 13-15.19-23

Évangile de Jésus Christ

Après le départ des mages,
voici que l'ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph
et lui dit :

" Lève-toi ; prends l'enfant et sa mère,
et fuis en Égypte.
Reste là-bas jusqu'à ce que je t'avertisse,
car Hérode va rechercher l'enfant
pour le faire périr
. "
Joseph se leva ;
dans la nuit, il prit l'enfant et sa mère,
et se retira en Égypte
,
où il resta jusqu'à la mort d'Hérode,
pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète :
D'Égypte, j'ai appelé mon fils.
Après la mort d'Hérode,
voici que l'ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph en Égypte
et lui dit :
" Lève-toi ; prends l'enfant et sa mère,
et pars pour le pays d'Israël,
car ils sont morts,
ceux qui en voulaient à la vie de l'enfant. "
Joseph se leva,
prit l'enfant et sa mère,
et il entra dans le pays d'Israël.

Mais, apprenant qu'Arkélaüs régnait sur la Judée
à la place de son père Hérode,
il eut peur de s'y rendre.
Averti en songe,
il se retira dans la région de Galilée

et vint habiter dans une ville appelée Nazareth,
pour que soit accomplie la parole dite par les prophètes :
Il sera appelé Nazaréen.

 

 

Pauvre Joseph, il est balloté d'un pays à l'autre. Chaque fois il faut se faire accueillir, prendre ses marques, s'installer avec une femme et un bébé. Vraiment Dieu commence une drôle de vie chez les hommes. Mais au fait, cela a été la vie des ancêtres de Joseph, s'exilant en Egypte pour éviter la famine et revenant en Israël pour fuir l'esclavage et la poursuite des égyptiens. Pire, c'est aujourd'hui encore la condition de beaucoup d'hommes, de femmes et même d'enfants, fuyant la famine, la guerre ou la persécution qui sévit chez eux et cherchant chez nous un minimum pour pouvoir vivre...

Trois fois, (plus dans l'épisode de dimanche dernier) Dieu intervient en songe pour indiquer à Joseph ce qu'il doit faire. Que Dieu parle par des songes, ce n'est plus très à la mode aujourd'hui, dans la Bible c'était relativement fréquent. Pourtant, aujourd'hui encore, Dieu ne cesse de nous faire signe, de nous parler à travers une parole de l'Écriture, un événement, une lecture, une parole entendue qui nous touche profondément et nous indique le chemin à prendre ou simplement nous rappelle que Dieu est là, présent qui nous aime sans cesse et infiniment. Parfois il nous rejoint au cours de nos activités, mais le plus souvent pour l'entendre et reconnaître sa voix, il faut de temps à autre faire une pose dans le tourbillon de nos occupations et surtout faire silence.

Joseph lui, n'est pas sourd à la voix du Seigneur, et aussitôt sans tergiverser ni perdre de temps, il prend simplement et sans retard le chemin que Dieu lui indique.

Saint Joseph, aide-moi, aide-nous à discerner la voix de Dieu et à la mettre en pratique. Et en cette fête de la Sainte famille, viens en aide à nos familles.

 

retour au sommaire

retour à l'accueil