TRESOR DE LA PAROLE

Baptême du Seigneur

13 janvier 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 3, 15-16.21-22)
En ce temps-là, le peuple venu auprès de Jean le Baptiste était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ. Jean s’adressa alors à tous : «Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu.»

Comme tout le peuple se faisait baptiser et qu’après avoir été baptisé lui aussi, Jésus priait, le ciel s’ouvrit. L’Esprit Saint, sous une apparence corporelle, comme une colombe, descendit sur Jésus, et il y eut une voix venant du ciel : «Toi, tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie.»

Comme quoi les tableaux sont trompeurs... jusqu'ici je n'avais pas remarqué que la voix et la colombe arrivaient après que Jésus s'était fait baptiser. Cette communion et manifestation de la Trinité ne se fait pas dans le baptême, mais dans la prière de Jésus. C'est la prière de Jésus qui fait ouvrir le ciel. C'est elle qui est le coeur à coeur divin.

Alors consolons-nous. Nous étions sûrement trop petits pour nous souvenir de notre baptême, autrement que par des photos. Il n'y a vraisemblablement pas eu de voix venant du ciel, ni de colombe au dessus du baptistère... Mais chaque jour, comme Jésus, dans la prière, comme des enfants bien-aimés, laissons-nous envahir par l'amour !

Quoi de neuf ?

et de plus ancien ?

Cette semaine nous vous proposons de prolonger votre méditation avec ce texte de St Bonaventure :
Avec le Christ, sur les bords du Jourdain

"Parvenu à l'âge de trente ans et voulant assurer notre salut, le Sauveur commença par agir avant d'enseigner. Ouvrant d'abord la porte des sacrements et posant le fondement de toute vertu, Il voulut être baptisé par Jean afin de donner l'exemple de la parfaite justice et conférer à l'eau, par le contact de sa chair très pure, la force de nous régénérer.

Suis-le fidèlement toi aussi sur les bords du Jourdain. Régénéré en Lui, scrute ses secrets. Reconnais dans cette voix, le Père, dans cette chair, le Fils, dans cette colombe, l'Esprit-Saint, afin que le ciel de la Trinité s'ouvrant à toi, tu sois élevé en Dieu."

St Bonaventure, l'Arbre de vie.

retour au sommaire