retour au sommaire

La prière fervente a une telle vertu qu’elle est utile à tout et que par elle, en tout temps, l’homme peut s’enrichir : en hiver comme en été, par le beau temps et par la pluie, de nuit et de jour, aux jours de fête et aux jours ordinaires, dans la maladie et la santé, dans la jeunesse et la vieillesse, debout, assis ou en marchant, au chœur et en dehors du chœur. Bien mieux, en une seule heure de prière, l’homme gagne parfois plus que ne vaut le monde entier, puisqu’il peut gagner le Royaume de Cieux par une courte prière fervente.

St Bonaventure ; De la vie parfaite V. 1.