Bienheureuse Florida Cevoli

clarisse capucine, 2è ordre (1685-1767)

Fille du comte Cevoli, Lucrèce Hélène est née à Pise le 11 novembre 1685 et a été éduquée dès l’âge de treize ans par les Clarisses de sa ville natale. Malgré les objections de ses parents, elle entra en 1703 au monastère des clarisses Capucines de Città di Castello, sous le nom de Soeur Florida.
Animée d’un désir ardent d’avancer sur les chemins de la contemplation, elle s’adonna aux travaux les plus humbles tant à la cuisine et au réfectoire que dans son service de tourière et de responsable de la pharmacie conventuelle. À la mort de Véronique Giuliani en 1727, Soeur Florida fut appelée à lui succéder comme abbesse ; elle exerça cette charge pendant près de 25 ans, jusqu’à sa mort.
Elle inspira à la communauté une ferveur nouvelle pour l’Eucharistie et elle l’orienta vers une recherche accrue du silence et de l’esprit intérieur, dans un cadre de vie simple et fraternel, pauvre et austère, caractéristique de la réforme capucine.
Soeur Florida était généreuse envers les pauvres. Son rayonnement s’étendait aux nombreuses personnes qui venaient lui demander conseil ou réconfort, et à celles qu’elle rejoignait à travers une abondante correspondance, adressée à des gens de toutes les classes sociales. Cela lui valut d’être médiatrice de paix lors d’un soulèvement populaire en 1758, à la mort du pape Benoît XIV.
Elle mourut le 12 juin 1767 en s’écriant : « Aidez-moi à aimer Dieu ».

Jean-Paul II l’a béatifiée le 16 mai 1993.

 

 Sa fête est le 12 juin.

 

 

 

retour sommaire