O Jésus, notre Seigneur,

Ramène-nous jusqu’à Toi

par le harpon de ta croix

de la fange où nous vivons.

Afin que nous puissions courir

attirés certes pas,

par des effluves de parfum,

mais par l’appât des douleurs

de ta Passion.

 

O mon âme :

tu peux préparer un collyre pour tes yeux.

Oui ! Ce sont des larmes bien amères

que tu auras à verser sur la Passion

du Fils unique de Dieu,

sur la mort

de ton Seigneur crucifié.

Saint Antoine de Padoue

retour sommaire