Sainte Angèle de Foligno

Laïque, 3è ordre ( 1248 - 1309 )

 Née dans une famille noble de Foligno (Ombrie) en 1248, mariée et mère de plusieurs enfants, Angèle avait un tempérament de feu qui la portait à bien des excès : luxe, parfum, mets recherchés, danse, volupté. Vers l'âge de trente-cinq ans, elle prit soudain conscience du vide de sa vie ; elle pria st François d'Assise et trouva auprès du frère Arnaud un guide sûr dans la voie de la pénitence. Après la mort de son mari et de tous ses enfants en 1291, elle renonça à ses biens et entra dans le Tiers Ordre de saint François, où elle entraina beaucoup de femmes.
Amour de Dieu et du prochain - surtout des pauvres - humilité, patience, pauvreté, voilà ce qui la caractérise, avec des dons mystiques exceptionnels qui lui permirent de contempler les mystères de la vie du Christ.
Le frère Arnaud l'obligea à mettre par écrit ses expériences spirituelles ; cet ouvrage, Le Livre des Visions et instructions, est l'un des chefs-d'œuvre de la littérature mystique. Ses œuvres eurent un tel succès qu'on l'appela : maitresse des théologiens.
Elle est morte à Foligno le 4 janvier 1309. Elle a été canonisée par le pape François le 9 octobre 2013.

 Sa fête est le 4 janvier.

 

pour la connaître encore plus, lisez cette présentation plus complète faite par Benoit 16

 

retour sommaire